L’imposteuse

Alors qu’elle feuillette les photos de sa jeunesse, Annie se rend compte que sa soeur Marie-Claude n’est pas sa soeur Marie-Claude.

En effet, celle-ci a complètement changé au cours de son adolescence, et Annie ne comprend pas pourquoi elle ne s’en est jamais aperçue. Reste qu’une totale étrangère a pris la place de sa soeur cadette.

Elle commencera donc à se ronger sérieusement les ongles puisque le temps des fêtes s’en vient et elle sera confrontée à cette étrangère. Le pire c’est de s’imaginer ce qui a bien pu arriver à sa vraie soeur: a-t-elle été enlevée, vendue pour se prostituer en république tchèque et remplacée par une enfant adoptée?

En en parlant avec Vinçônt, elle réalise qu’il se passe des choses vraiment bizarres dans sa famille. Celui-ci lui fait allumer: elle a un osti d’accent chiant fatigant, et personne d’autre dans sa famille, ni son ancienne soeur ni sa nouvelle, n’ont le même.

Est-ce que sa famille ne servirait pas de bassin pour élever des agentes secrètes de la C.I.A. québécoise? Ce serait fort possible, surtout que le scénario du film sera écrit par Fabienne Larouche.

Annie, désespérée, ira donc voir Chicoine, maintenant bien placé dans les milieux interlopes, et l’implorera de lui venir en aide grâce à ses connexions. Celui-ci acceptera à condition qu’elle couche avec lui.

Vinçônt apprendra vite ce qui s’est passé quand il découvrira qu’elle a accordé à Chicoine des privilèges qu’elle lui avait toujours refusé à lui… Pour se venger, il couchera avec Ginette Laurin. Pas Émilie, parce qu’il a trop peur de Chicoine.

Le film se terminera sur un « à suivre » après une fusillade, et nous n’apprendrons jamais ce qu’il est advenu de l’ancienne Marie-Claude, parce que Fabienne Larouche n’aura jamais le funding pour la suite.

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Macha’lait, M’achalera pu!

Macha, la fille d’Émilie et de Chicoine, a maintenant 11 ans. Elle est en sixième année et elle déteste le lait. En fait, son ventre gonfle à chaque fois qu’elle en boit et elle fait ensuite d’énormes diarrhées très odorantes; ce qui nuit à sa vie sociale. Pourtant, à l’école, on la force à en boire à chaque jour. Et chaque jour, elle a la diarrhée et est la risée de se ses camarades de classe. On la surnomme P’tite Prout, et ce n’est pas parce qu’elle est petite…

Un jour, il y a un nouveau qui arrive dans sa classe. Il s’appelle Karl et il déteste le lait. Ça lui donne, à lui aussi, d’énormes diarrhées odorantes lorsqu’il en boit; ce qui nuit également à sa vie sociale. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a dû changer d’école.

Lorsque Macha s’aperçoit que Karl a le même problème qu’elle, elle s’empresse d’aller lui en parler. Macha et Karl développent alors une amitié. Un jour, Karl vient chez Macha pour écouter un film. Le film en question est Thank you for smoking de Jason Reitman. Les deux ont trouvé ça super plate mais ça leur a donné une idée. Dans Thank you for smoking, il y a un gars qui fait du lobbyisme pour les producteurs de tabac. À un moment donné, il se fait enlever par une bande d’extrémistes qui détestent l’industrie du tabac.

C’est précisément ce bout qui a donné une idée à Karl et Macha. Ils mettront donc sur pied un plan pour enlever Jocelyn Turmel, le grand-père de Macha, qui est également lobbyiste pour les producteurs de lait du Québec.

Trois semaines plus tard, alors que Jocelyn est sur le point d’entrer dans sa voiture, Karl s’approche et lui demande s’il veut lui acheter du chocolat. Comme Jocelyn est diabétique et qu’il doit se cacher de sa femme Ginette pour manger du chocolat, il en achète à Karl. Pendant ce temps, Macha se faufile dans la voiture sans que Jocelyn ne s’en aperçoive.

Jocelyn entre alors dans la voiture et la démarre quand, tout à coup, Macha lui assène un coup de canne de tomate directement derrière la caboche. Jocelyn s’effondre et elle en profite pour le duct-taper de tout son long. Pendant ce temps, Karl empoigne le volant de la voiture de Jocelyn et file directement vers le parc industriel le plus près où il pénètre dans une vieille usine dans laquelle on fabriquait jadis des cigarettes.

Macha et Karl tournent alors une vidéo qu’ils envoient à Chicoine, le directeur de l’école et père de Macha. Ils lui demandent de cesser les magouilles avec les producteurs de lait du Québec et de ne plus obliger les enfants à boire du lait. Sinon, ils liquideront Jocelyn.

Sur la vidéo, Macha et Karl portent un masque mais aucun d’entre eux ne se seraient doutés que Chicoine allaient reconnaître aussi rapidement la place… En effet, quand il était jeune, Chicoine allait dans cette usine la nuit pour y voler des cartoons et les revendre à l’école.

Bref, deux heures après avoir reçu la vidéo, Jocelyn était déjà de retour chez lui.

Quant à Macha et Karl, heureusement pour eux,  ils sont parvenus à se sauver avant l’arrivée des policiers mais ils continuent à avoir la diarrhée à tous les jours.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Canal V pour vendetta

Suite au succès immense qu’il a remporté avec son groupe The Bananas, Michel Couillard se fait proposer par V de participer à une télé-réalité basée sur sa vie: Les Couillard.

L’émission cartonne au maximum et bat des records d’audience sans précédent. Michel est au sommet de la gloire. Le public lui pardonne ses moindres maladresses telles que la fois où il pètera un plomb à un CLSC pour avoir de la pénicilline, question de guérir une infection gênante qu’il a attrapée en tournée.

Michel se sent invincible mais une rencontre hasardeuse lui fera rapidement remettre les deux pieds sur terre. En plein tournage, voilà qu’il croise Steve Pomerleau qui est désormais journaliste et alcoolique au tempérament borderline.

C’est alors que Pomerleau ressortira de vieilles histoires nébuleuses afin de faire chanter Couillard. Fatigué de vivre sur une bombe à retardement, Couillard engagera donc un vieil ami, Bérubé, afin de faire le grand ménage.

Quelques jours plus tard, Pomerleau est retrouvé mort au grand bonheur de Couillard. Toutefois, la joie cède rapidement la place à la panique quand il apprendra qu’une paire de baguettes de drums lui appartenant ont été retrouvés dans le cul de Pomerleau.

Le film se termine sur le producteur de la télé-réalité qui se frotte les mains d’excitation en constatant les cotes d’écoute grimper à une vitesse folle et derrière lui, tapis dans l’ombre, le regard fou de Bérubé.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Repartir à zéro

À 30 ans, Maggie Malo a tout pour elle : le mari riche, la maison de banlieue, elle porte le bulbe de la vie en elle et a de bonnes copines avec qui elle va boire un cosmo dans un pub branchée de Brossard.  Mais à l’intérieur, elle ressent un gigantesque vide.

Un jour, alors qu’elle se promène dans la Grande Ville de Montréal, elle s’arrête manger une poutine et une orangeade dégazée chez Allaire et croise une vieille connaissance : Nadeige.

Les deux filles parlent parlent jasent jasent et Maggie découvre que Nadeige, après un passage remarquée à la Fureur, danse maintenant à la Calèche du sexe.  La curiosité de Maggie est piquée.

Elle décide de se rendre à la Calèche du sexe pour voir Nadeige s’énarvée le poil des jambes.  C’est le coup de foudre : Maggie monte sur la scène et décide de se lancer dans un duo sensuel avec Nadeige.

En sortant de scène, Maggie a trouvé comment comblé son vide et son goût du risque : elle dansera.  Elle exerce ce métier pendant un bout, à l’insu de son mari et de ses amies.  Mais un soir, dans l’assistance se trouve une vieille connaissance : Colin, maintenant rendu prêtre au Tibet, voit son ancienne flamme se shaker le booty sur la scène.

Il se rend dans sa loge et lui rappelle qu’elle doit être heureuse avec sa vie, qu’elle est chanceuse et qu’elle n’a pas assez de seins pour être une danseuse crédible, vu que Colin a toujours été connu pour son gigantesque manque de tact.  Il lui rappelle que si elle continue sur ce chemin, elle pourrait se retrouver à jouer la fille de Michel Barrette dans une sitcom poche.

Maggie, en larmes et horrifiée, retourne à Brossard et borde son mari.  Elle ouvre la télé, tombe sur une reprise de La Fureur et décide de fermer la télévision, tsé, question d’être symbolique.  Elle sourit maintenant à la vie, appréciant ce qu’elle a.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les Nouveaux Prophètes

Ça commence avec Michel Couillard qui se promène dans les rues de New York. Il marche d’un pas déterminé et entre dans un immeuble. On le voit ensuite rentrer dans un appartement et s’asseoir devant son laptop.

Ensuite, on voit Maggie Malo qui se promène dans une rue où tout le monde parle en italien. On comprend qu’elle est en Italie. Elle s’assoit dans un café, sort son laptop et commence à pitonner.

Plan d’ensemble sur une grande place publique. Nous sommes vraisemblablement dans une ville européenne. Au loin on aperçoit Martin affichant un large sourire. Il embrasse une fille sur la joue et poursuit son chemin. Il entre lui aussi dans un immeuble et on le voit ensuite dans un grand loft où plusieurs autres jeunes gens sont assis devant un ordi. Il s’agit d’un genre de bureau où plusieurs jeunes pigistes louent un espace. C’est très trendy. Martin fait un signe de tête à un gars, il lui glisse 2-3 mots en espagnol et s’assoit devant un ordi.

Stéphanie Couillard est assise dans un sofa, un laptop sur les genoux. Derrière elle, on peut voir la Tour Eiffel.

Ensuite, l’écran split en 4. Martin dans un coin, Michel dans un autre, et idem pour Maggie et Stéphanie. On voit alors l’écran de leur ordi respectif. Ils se loguent tous dans la même interface. On comprend alors qu’ils entretiennent un blogue. Un genre de blogue à 8 mains. Chacun d’eux lisent alors dans leur tête le billet qu’ils sont en train de rédiger.

Michel a une compagnie de distribution de disques qui fonctionne très bien à New York. Stéphanie gère une équipe de programmeurs, à Paris. Martin a un bar à Barcelone et il est stratège dans une agence de pub. Maggie est mannequin et habite Milan.

Soudain, ils reçoivent tous ce commentaire sur le blogue :

Salut bande de caves!

Le spot est à nous maintenant!

– Les Nouveaux Prophètes

Et, tout d’un coup, leur blogue devient down.

Stéphanie contacte alors Raphael, qui héberge le blogue depuis Montréal et il lui dit qu’il est content qu’elle appelle et qu’une bande de vilains, Les Nouveaux Prophètes, ont fermé le spot – qui hébergeait désormais des sans-abris – et s’amusent à nuire à tous leurs amis du quartier. Ils se sont notamment arranger pour que tous les contrats de danse de Nadège soient annulés, ils ont ouvert un garage de mécanique général à côté de celui de Vincent et ils lui piquent tous ses clients, etc. C’est probablement eux qui ont hacké le serveur sur lequel le blogue est hébergé. Bref, ils font tout pour les faire chier! Stéphanie dit à Raphael qu’elle prend le premier avion et qu’elle arrive. Elle contacte alors Maggie, Michel et Martin qui décident tous de faire la même chose.

Dès lors, on revient à Montréal et on voit le spot de l’extérieur. La caméra pénètre à l’intérieur où l’on voit 4 personnes et, grâce à un montage super cool et des animations japonaises comme dans Kill Bill, on nous présente chacun d’eux.

– Gacoule, interprété par Guillaume Lemay-Thivierge. Il saute haut.

– Peetoune (la blonde de Gacoule), interprétée par Marilou Wolfe. Elle court super vite.

–  Bryte (l’amie de Peetoune), interprétée par Laurence Leboeuf. Elle est full intelligente.

– Fyeur (l’ami de Gacoule), interprété par Pierre-Luc Brillant. Il crache du feu!

Ensuite, Michel, Martin, Stéphanie et Maggie arrivent à Montréal et constatent que tout est rendu tout croche alors ils décident d’aller se battre contre les Nouveaux Prophètes. Quand ils arrivent au spot ils commencent tous à se battre mais ça se termine assez vite parce que Gacoule saut trop haut pis il se pète la tête sur une branche d’Arbre, Peetoune court trop vite pis elle se pète la tête sur une boîte aux lettres, Fyeur met le feu au spot mais il est le seul à ne pas être capable de sortir à temps alors il brûle dedans. Et il reste Bryte qui se fait péter la yeule par Stéphanie et Maggie parce que l’intelligence, quand tu te bats contre 4 personnes, ça ne sert pas à grand chose…

Et ça se termine avec la voix-off d’un gars qui nous fait comprendre que, même si t’as des pouvoirs, si tu les utilises à mauvais escient, ça va te retomber en pleine face à un moment donné.

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Les fantômes du passé

Alors que Martin vient tout juste d’obtenir son DEP en boucherie de détail, toute la bande décide de louer un chalet dans le nord pour fêter ça dans les règles.

C’est ainsi que Michel, Martin, Raphael, Maggie Malo, Stéphanie et Nadeige embarquent dans un train en direction du Lac Crychtal. Alors que les 6 amis profitent de la ride pour prendre quelques verres, ils aperçoivent soudainement Josélito Michaud en train d’interviewer une des deux jumelles Fraser, qui chante désormais dans un groupe métal et arbore un look très dark. Elle raconte ainsi à Josélito de quelle manière sa vie a été transformée après mort de sa soeur jumelle.

Martin, ayant légèrement abusé de l’alcool, se moque de la jumelle en lui disant qu’elle ressemble à l’enfant que Madame Pepperpot et Gene Simmons auraient pu avoir s’ils avaient forniqué ensemble. La jumelle ne semble pas trop se préoccuper des insultes de Michel mais, en tant que spectateur, on comprend rapidement, lorsqu’une musique épeurante se met soudainement à jouer et que la caméra fait un zoom in sur le visage de la jumelle qui arbore un léger sourire sadique, que ce n’est que partie remise.

Arrivée à bon port, la bande, égayée par l’alcool, sort du train pour pendre le chemin qui les mènera au chalet. Sur la route, la nuit tombe soudainement et les filles commencent à avoir super peur quand, soudainement, surgit un vieux bonhomme (Michel Dumont) avec un oeil de vitre qui leur demande ce qu’ils font sur son terrain. Martin explique au vieux loup solitaire qu’ils sont à la recherche du chalet alors ce dernier il décide de les accompagner.

Arrivés au chalet, les amis poursuivent la fête qu’ils avaient entamée dans le train. Après quelques verres Nadeige et Raphael s’éclipsent dans une chambre. Comme elle ne se sent pas très fraîche, Nadège s’en va sous la douche alors que Raphael l’attend sur le lit. Dix minutes passent et Nadège n’est toujours pas revenue. Raphael décide donc de se rendre dans la salle de bains pour découvrir le corps inerte de Nadège qui baigne dans le sang. Pris de panique, Raphael court vers la porte de la chambre mais, alors qu’il allait mettre la main sur la poignée, il reçoit un coup de sabre japonais dans le dos et s’effondre sur le sol.

Bien qu’ébranlé par l’alcool, Martin entend le bruit que le corps de Raphael a provoqué lorsqu’il a heurté le sol. Stéphanie et lui se dirigent donc vers le deuxième étage alors que Maggie et Michel frenche sur le sofa.

Arrivés en haut, Martin et Stéphanie tentent en vain de retrouver Nadège et Raphael mais ils ne voient rien. Tout a été nettoyé. Ils retournent donc en bas et vont voir dehors alors que Maggie et Michel frenche encore sur le sofa.

Stéphanie et Martin marchent alors dans la forêt quand, tout à coup, le vieux loup solitaire interprété par Michel Dumont revient et leur dit qu’il sent une présence maléfique et qu’ils ne devraient pas tarder à rentrer.

Alors qu’ils reprennent le chemin du chalet, Martin trébuche et se cogne la tête sur un arbre. Stéphanie tente de l’aider à se relever mais rien n’y fait. Martin ne bouge plus. Pris de panique, elle court vers le chalet afin d’aller demander l’aide de son frère Michel mais, lorsqu’elle pénètre dans la salle de séjour, il n’y a plus personne. Elle fait donc le tour du chalet mais, encore une fois, il n’y a personne. Elle décide de retourner auprès de Martin pour voir s’il se porte mieux et, lorsqu’elle met le pied dehors, elle tombe face à face avec un petit latinos et une petite asiatique. Il s’agit de Miguel et Tanya Trépanier qui tiennent, dans leurs mains, les têtes de Nadège, Raphael, Michel et Maggie.

Alors qu’elle se retourne pour entrer dans le chalet, le vieux loup est là et lui bloque le chemin. Il l’attrape et… fondu au noir…

Le lendemain matin, Martin se réveille alors qu’il est étendu sur le sol. Il se dirige vers le chalet et, lorsqu’il arrive dans la cuisine, les deux jumelles Fraser sont dans la cuisine en train de préparer le petit déjeuner. Ne se souvenant de rien, Martin s’assoit à la table avec Miguel et Tanya et un vieux chien tout crotté qui semble avoir un oeil de vitre. Les soeurs Fraser s’approchent et déposent plusieurs assiettes sur la table. Martin, encore ébranlé et ne se souvenant vraisemblablement de rien, avale quelques bouchés alors que Miguel, Tanya et les deux soeurs l’observent avec des yeux remplis d’amour.

La caméra fait alors un zoom out pour nous montrer un lavabo contenant une bouillie rougeâtre dans la quelle baigne le rouge à lèvre de Maggie Malo, la casquette à palette drette de Raphael, les cheveux bouclés de Nadège, le foulard de Michel, les lunettes de Stéphanie et celles de Josélito Michaud.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La Vie ratée de Mado Bélanger

Un aréna. Des fans en délire. Une patineuse de vitesse. Et sa coach, Mado Bélanger. De l’adolescente gentille comme tout, elle est devenue une coach agressive, bornée hargneuse. Carrière déchue depuis qu’elle a pris beaucoup de poids – on l’a même remplacée dans les pubs de Philadelphia – Mado doit désormais se résoudre à enseigner à une bande d’adolescentes gentilles comme tout – mais connes, coooooonnes ! – la subtile technique du « coup-de-coude-à-la-figure-dans-un-virage-pour-pas-ça-paraisse ».

Alors qu’elle passe une énième soirée seule à la maison à visionner ses vidéos du temps d’antan, le temps de sa belle jeunesse victorieuse, bière à la main, clope dans l’autre, bédaine qui sort de sa camisole tachée de sauce à spaghat, on sonne à la porte.

Elle commence à engueuler son visiteur avant même de se lever, et continue pendant le trajet jusqu’à la porte, et encore pendant qu’elle tourne la poignée. Elle ouvre la porte : personne. Ah ben viarge !

« Coucou », fait une voix qui vient d’en haut. Elle lève la tête et se retrouve face à pieds avec Victor qui flotte littéralement dans les airs ! D’adolescent lunatique aux tendances nouvel-âgeuses, il semble qu’il ait atteint le nirvana. Sauf, dit-il, il a maintenant un problème : il ne peut plus redescendre et passe sa vie à flotter sinistrement d’un endroit à l’autre.

Pas nécessairement contente de le revoir, Mado lui demande ce qu’il veut. Leur relation s’est bien détériorée depuis la fois où Victor lui avait déclamé de la poésie perse antique, nu, dans le salon enfumée à l’encens de rose, alors qu’elle ne lui avait demandé que de se mettre à l’aise.

Il dit qu’il a vu les pubs de Philadelphia et s’est dit qu’avec son aide, il pourrait sans doute rester au sol. Il avait pensé à Séverine, mais elle a tellement maigris depuis le secondaire qu’il doute que ça aurait pu marcher.

Elle l’envoie chier, comme de bien entendu, mais il insiste et revient souvent la visiter.

Plus tard, elle apprend de Vincent, devenu concessionnaire Acura riche et mafioso qu’il a fait exécuter Victor il y a quelques années, parce qu’il avait entraîné une bonne partie de la famiglia dans la secte qu’il avait créée. Le fait que ce soit le fantôme de Victor qui vienne la voir n’intrigue pas Mado plus que ça et elle choisit de continuer sa petite vie plate au lieu d’embarquer dans ce qui aurait pu être une formidable épopée fantastique avec moult effets spéciaux. Elle ne manque pas de dire à Vinnie que les stéréotypes d’Italiens à la télé, ça fera.

Victor, lui, continue de hanter le couloir de son appartement pour l’éternité.

Et Michel se fait opérer pour les oreillons pour la 17e fois.

Fin.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire